Le sport et le guidage d'une personne aveugle

C'est, je pense, le domaine où les handicapés de la vue ont le plus besoin d'aide.

Faire du sport avec un handicapé de la vue que l'on connaît, c'est faire d'un sport individuel un sport d'équipe. C'est un partage : le guide prête ses yeux, la personne aveugle ou malvoyante offre sa confiance.

Par contre, si c'est par pitié, ou pour faire une bonne action, ce n'est pas la peine. Nous n'avons pas besoin de cela. De plus, nous ne sommes pas à plaindre. Nous avons simplement besoin de quelques adaptations. Bref, énormément de sports nous sont accessibles, c'est génial ! Mais il est évident que nous sommes toujours dépendant d'un guide.